Le marché lillois confirme son dynamisme sur le marché de l’investissement. Un peu plus de 300 M€ ont été investis au cours du 1er semestre en immobilier d’entreprise banalisé, dont une majorité sur le segment des bureaux.

La bonne tenue du marché s’explique par la concrétisation de différentes transactions
> 30 M€, au nombre de 5 pour un volume total de 256 M€. Face à la rareté des produits et notamment de gros gabarits dans les secteurs les plus établis, les investisseurs se sont positionnés sur des opérations en VEFA.